See, Share, Debate… on the edge


Paris, September 2016

June: Brexit

July: attacks

August: coup d’etat in Turkey and ….

The sad record for the number of deaths in the Mediterranean

Worrying elections in the USA, Austria, Croatia, France, Germany, …

….

 – Version française plus bas –

Dear friends,

It is difficult to talk about reality without taking on an atmosphere of catastrophe. We would like to have started this I-Team year in a lighter vein. But it is in the state of the world that we need to make our way.

“Nobody knows what will happen. But everyone understands that, in order to understand it, we need to be calm, diverse and exceptionally free”, suggests the historian Patrick Boucheron. In different words, Hugo spoke of «disrupting catastrophe”, Walter Benjamin of “getting through catastrophe that approaches slowly and builds from of continuation, rather than sudden fracture” These words quite clearly define our ambition or, more accurately, our mindset: to find common spaces of freedom, invention and amazement.

It has also become common in these times to speak of a cultural battle, or of a “war of consciousness”, as Shiran Ben Abderrazak recently said during ‘EuropeFabric’: the Relais Creative Europe Days. I-Team wants to be a stopping place where we can reposition consciousness, or rather “what possibility of consciousness remains”: not just a centre of thinking, but indeed one of practical reasoning that provides every opportunity for action

Describing the world, the reality. Poets address this finely. We too, in our own way, will try to address it with the same care, both to examine more closely the outlines of a “European narrative for action”, and – why not? – to try in our own way to be cheerfully “exceptionally free”.

We have chosen as our general subject for the year «See, Share Debate on the Edge» This title, which purposely sounds like a programme, has been born of discussions we have had with Ekmel Ertan, our friend in Istanbul. In the course of this year we will explore from the geographical, social and cultural ‘outer edges’, the conditions for reinventing a European narrative that is free, open, trusting and turns with generosity towards others, towards the rule of law and democracy.

In advance of setting out together on this “voyage” in Sheffield, we have opened a blog, online from Friday, (communiteam.eu), as a space for evidence of this journey that we are starting in a few weeks’ time with, for the moment, a few texts that matter to us, a few unusual perspectives and views that open things up, and plenty of free space to breathe life into together.

You will find attached various information documents. We would like you to read these carefully. They describe how I-Team will work (journeys, progress) and ask you to prepare certain things for the first week, in particular your presentation.

If you have any further questions, Hélène or Noémie at Relais will be happy to answer these.

There it is. We are very much looking forward to starting this year with you, and will take great pleasure in meeting you in Sheffield.

Until then,

Pascal for I-team

—-

Juin : Brexit

Juillet : attentats

Août : coup d’Etat en Turquie

Et ….
Le triste record du nombre de morts en Méditerranée,

Des élections inquiétantes aux USA, en Autriche, en Croatie, en France, en Allemagne, …
….

—–

Chers amis,

Il est bien compliqué de nommer le réel sans que cela ne prenne des airs de catastrophe. Nous aurions aimé commencer cette année d’I-team avec plus de légèreté. Mais c’est dans cet état du monde qu’il nous faut trouver notre chemin.

« Ce qui surviendra, nul ne le sait. Mais chacun comprend qu’il faudra, pour le percevoir, être calmes, divers, et exagérément libres. » nous propose Patrick Boucheron, historien. En d’autres mots, Hugo parlait «d’étonner la catastrophe », Walter Benjamin de « se mettre au travers de la catastrophe lente à venir, qui est faite de continuations plus que de soudaines ruptures ». Ces mots cernent assez clairement notre ambition, ou plus justement notre état d’esprit, trouver des espaces communs de liberté, d’invention et d’étonnement.

Par ces temps, il est également devenu commun de parler de bataille culturelle, ou de « guerre des consciences » comme le disait récemment Shiran Ben Abderrazak, lors des journées Europe créative « EuropeFabrique » du Relais (europefabrique.wordpress.com). I- team se veut une halte pour reposer la conscience, ou plutôt pour que « demeure la possibilité d’une conscience », non pas seulement le siège «d’une pensée», mais bien celui d’une raison pratique, donnant toute latitude d’agir.

Décrire le monde, le réel. Les poètes s’y consacrent avec exactitude. Nous tenterons aussi, à notre manière, de nous y consacrer avec le même souci et d’approcher les contours d’un « récit européen de l’agir », et pourquoi pas d’essayer nous aussi d’être gaiement « exagérément libres ».

Nous avons choisi comme propos général de cette année «See, Share Debate on the Edge». Ce titre, qui volontairement sonne comme un programme, est né des échanges que nous avons eus avec Ekmel Ertan, notre ami d’Istanbul. Au cours de cette année, nous explorerons, depuis « les confins » géographiques, sociaux et culturels, les conditions d’une réinvention d’un récit européen libre, ouvert, confiant, et généreusement tourné vers les autres, vers l’Etat de droit et la démocratie.

En attendant de commencer ensemble, à Sheffield, ce « voyage », nous avons ouvert un blog en ligne à partir de vendredi, (communiteam.eu), lieu des traces de ce parcours que nous commençons dans quelques semaines, avec pour le moment, quelques textes qui nous importent, quelques perspectives et positions singulières qui ouvrent, et beaucoup de place libre à faire respirer ensemble.

Vous trouverez en pièces jointes, différents dossiers pratiques, nous vous remercions de les lire avec attention. Nous vous y présentons le fonctionnement pratique d’I-team (voyages, déroulement) et vous y demandons de préparer certaines choses pour la première semaine, particulièrement votre présentation.

Vous pouvez joindre au Relais, Hélène ou Noémie, qui répondront à vos éventuelles questions.

Voilà, nous sommes très impatients de commencer cette année avec vous. Nous vous retrouverons donc avec grand plaisir à Sheffield.

A bientôt.

Pascal For I-team

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *